Meuporg

Le journal satirique du jeu vidéo

Polémique aux Etats-Unis : Donald Trump interdit les armes sur le célèbre jeu Fortnite

meuporg journal satirique jeux vidéo fortnite trump interdit armes

Après s’être rendu compte que « weapons are bad, it can hurt people » (les armes c’est mal, ça peut faire mal aux gens) l’actuel président des États-Unis, Donald Trump, décide d’interdire toutes les armes dans son pays. Et pour marquer le coup il les interdit aussi dans le jeu Fortnite, jeu très populaire chez les enfants de 8 à 12 ans. 

Une balade macabre 

Lors de sa promenade quotidienne avec son chihuahua de combat entouré par ses 12 gardes du corps, un événement inattendu s’est produit devant le président américain. Alors qu’il traversait un son quartier préféré composé de KFC, McDonald’s et Burger King, il décide de prendre une petite ruelle et assiste à une scène qui l’a profondément changé. En effet il voit un homme blanc se faire tirer dessus et malgré ses efforts pour le sauver en compressant la blessure avec sa perruque, l’homme meurt. Le président, qui avait pourtant déjà assisté à ce genre de scène en ordonnant à sa garde rapprochée de tirer sur des Mexicains tentant de traverser la frontière, a cette fois-ci été bouleversé. Il s’est relevé, a mis sa perruque de rechange et s’est empressé de déclarer sur twitter: « oh shit, people are right, weapons are bad it can hurt people » (oh mince les gens ont raison, les armes c’est mal, ça peut faire mal aux gens).

meuporg journal satirique jeux vidéo fortnite trump interdit armes

Trump descend Fortnite

         Le soir même Donald Trump a pris la parole et a annoncé la suppression des armes dans tout le pays ainsi que dans les jeux vidéo à commencer par le célèbre jeu de battle royal du studio Epic Games : Fortnite !

Les joueurs au bord du gouffre

         La nouvelle a bouleversé le monde du jeu vidéo. Timéo, 8 ans, nous fait part de sa peine : « Avec quoi on va se buter maintenant ». Au contraire pour ses parents c’est une aubaine : « C’est une très bonne réforme, on ne le voyait plus, il était devenu violent. De toutes façons ce genre de jeux vidéo sont nocifs pour les jeunes, toute cette violence, ça n’aide pas à leur éducation ». Après avoir insulté ses parents, Timéo ira au lit sans ses nuggets remplis de gras saturés.

         Les joueurs sont désespérés, mais le studio de développement promet de tout faire pour trouver une solution sans dénaturer le jeu. Après un premier trailer de la nouvelle saison, les joueurs se sont mobilisés sur les réseaux sociaux pour organiser un raid sur la maison blanche. En effet sur les premières images les joueurs « se tirent » dessus avec leurs doigts. Les joueurs dénoncent un jeu enfantin sans réalisme. De plus les développeurs avantageraient les joueurs ayant un casque et un micro faisant eux-mêmes les bruits des armes avec leur bouche.

Des répercussions mondiales

         Cette nouvelle a eu des conséquences sans précédent dans le monde. La mise à jour approchant, beaucoup de joueurs se sont arrêtés de travailler pour profiter un maximum du jeu avant qu’il ne change définitivement. Le personnel hospitalier, les employés de banque et bien d’autres ont quitté leur travail sans mesurer les conséquences de leurs actes. Le nombre de décès a augmenté, la bourse a brutalement chuté dans tous les pays dans lequel le jeu est disponible et suite à cela le nombre de chômeurs n’a jamais été aussi grand. Cette annonce a aussi eu un impact colossal sur la jeunesse. Certains adolescents ont arrêté l’école et se sont lancés dans un trafic de V-bucks (la monnaie du jeu).

         Les Etats français, russe, chinois et britannique tentent désormais de faire pression sur le président américain. Malheureusement celui-ci s’en soucie peu et préfère mener des actions de sensibilisation avec Greta Thunberg.

         Pour contrer la volonté américaine, une communauté s’est créée sur le réseau social twitter. Ce sont des développeurs de jeu qui tentent par tous les moyens de « hacker » les bases de données d’Epic Games afin de recréer une version illégale du jeu. Ces développeurs se font appelés les « Fortnites Saviors » (sauveur de Fortnite en anglais). Selon certaines rumeurs, des versions de ce jeu illégal se vendraient à prix d’or sur le marché noir. Certains joueurs désespérés auraient recours à la vente de leurs propres organes.

Les jeux vidéo un fléau à endiguer ?

meuporg journal satirique jeux vidéo fortnite trump interdit armes

         A l’opposé des organisations ont vu le jour pour enfin endiguer le phénomène Fortnite. Le leader de « lâche ta manette » Ségolène Royal a déclaré : « il est important de lâcher les écrans régulièrement. Les jeunes ne pensent qu’à leurs fins de soirées sur leurs consoles. Nous militons pour qu’ils décrochent et qu’ils passent plus de temps avec leur famille. Nous avons organisé des activités en plein air comme des balades à dos d’ânes dans le Poitou mais pour le moment on attend toujours que des gens s’inscrivent ». Des mouvements qui ont du mal à se lancer mais qui pourront peut-être permettre de renouer des liens familiaux entre les parents et leurs enfants « geeks ».

meuporg journal satirique jeux vidéo fortnite trump interdit armes

Certaines têtes pensantes se sont demandé comment un jeu si abrutissant pouvait causer autant de dégâts à notre société. Un grand intellectuel français du nom d’Eric Zemmour a dit : « Non mais soyons sérieux deux minutes, ces genres de jeux vidéo violents sont des merdes infâmes et d’une médiocrité inouïe. Entre les armes, la drogue et la prostitution, l’éducation de nos enfants est foutue. Ces jeux qui ne contiennent que 3 mots de vocabulaire, parce que les jeux vidéo c’est quand même ça, un, une violence incroyable et deux 3 mots de vocabulaire, c’est vou, prrr, pouf, c’est pour vous dire c’est ça les jeux vidéo ». Ce discours a une fois de plus fait polémique sur des forums tel que jeuxvideo.com, site réputé pour la qualité de ses critiques et l’humilité de ses utilisateurs. Certains se sont tout de même emportés en envoyant des menaces de mort à Eric Zemmour, qui à son habitude, les a rangées avec sa demi-douzaine de milliers d’autres  menaces.

Trump et la reine des neiges

         La mise à jour est prévue le 1 janvier 2020 et au vu des conséquences il n’est pas impossible que les choses changent. Que va-t’il se passer durant les prochaines semaines et est-ce la fin de Fortnite ? C’est la question que tout le monde se pose. On attend tous impatiemment la prochaine déclaration de Donald Trump. Sa dernière apparition remonte au 19 novembre 2019 où il a été aperçu à l’avant-première de la Reine des Neiges 2.

Nicolas Tessier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *