Meuporg

Le journal satirique du jeu vidéo

En découvrant ce jeu vidéo, sa vie va changé du tout au tout

super smash bros meuporg journal jeux video satirique

Timothé est un jeune homme de 25 ans vivant chez ses parents. Accro aux jeux vidéo, ses parents sont inquiets pour son avenir. Timothé passe le plus clair de son temps sur le jeu Super Smash Bros Ultimate. Cela l’empêche de trouver du travail, en plus de devenir violent.

Timothé est accro aux jeux vidéo depuis 4 ans. Alors qu’il faisait des études en médecine depuis son bac, il les abandonne pour se concentrer sur sa nouvelle passion : les jeux vidéo. Ses parents nous racontent que ces derniers temps, leur fils passe son temps à jouer à Super Smash Bros Ultimate depuis sa sortie, soit depuis décembre 2018 sur Switch. Ce jeu de la société Nintendo vient d’une série de plusieurs jeux qui a commencé à être lancée en 1999. C’est un jeu vidéo qui fait s’affronter plusieurs personnages de la licence Nintendo dans un monde de compétition et de violence.

« Nous sommes vraiment inquiets qu’il passe son temps sur ces jeux. Il devrait trouver une vraie occupation et sortir dehors pour voir de vraies personnes » a ajouté sa mère

Ses parents et ses amis s’inquiètent énormément concernant l’avenir de ce jeune Timothée, qui semble ne pas vouloir laisser tomber les jeux vidéos, et particulièrement Super Smash Bros, de si tôt.

Devenir joueur, un changement radical dans la vie d’une personne

Seulement cette addiction va plus loin que le simple fait de rester derrière un écran dans sa chambre. Plus de contact social et plus d’effort dans sa vie au pour trouver un travail ou continuer ses études sont devenus son quotidien depuis 4 ans. Ses parents désespèrent de plus en plus, pensant au départ que les jeux vidéo seraient seulement un passe-temps au tout début, cela est devenu très vite un vrai cauchemar pour eux. Leur fils ne sort plus de sa chambre, même pour aller manger un repas ou aller voir ses anciens amis, qui ne le reconnaissent pas du tout et qui disent qu’il a beaucoup changé en découvrant Super Smash Bros.

« Avant, Timothé était assez drôle et super sympa, on pouvait compter sur lui, mais maintenant, il est renfermé sur lui, il ne veut plus nous parler ou nous voir. Il était mieux avant. » a déclaré l’un de ses amis.

En passant de plus en plus de temps sur sa console, Timothée est devenu plus violent, agressant les autres joueurs verbalement en lançant des propos racistes, sexistes, xénophobes, antisémites et bien d’autres choses. Il va aussi jusqu’à insulter ses parents, s’ils osent lui proposer de sortir ou lui enlever la console des mains. Ils nous ont avoué qu’ils avaient peur plusieurs fois que leur fils recoure à des violences physiques.

« Il reste toute la journée sur cette maudite console. En l’achetant, nous ne pensions pas que ça allait tourner de cette manière », a avoué son père.

Tout au long de notre enquête leur fils est resté dans sa chambre jouant aux jeux vidéos et insultant les autres joueurs, ce qui nous a déconcerté devant cette violence permanente. Ses parents sont désespérés de la manière dont a tourné leur fils unique. Son refus de reprendre ses études et de se tourner vers une occupation qui devient de plus en plus à la mode : streamer, les a complètement terrassés. 

Streamer, un loisir qui devient un métier

Depuis plusieurs mois, Timothée fait des lives sur le site twitch, site de mise en ligne de vidéo aux contenus variés en direct, mais principalement de jeux vidéo. Sur ce site, Timothé a 4253 abonnés qui le suivent régulièrement dans son aventure. Cela lui procure des revenus grâce aux dons, plus ou moins important, faits par ses abonnés durant ses vidéos. Cependant ce n’est pas au goût de tout le monde et surtout pas aux parents de Timothée, qui trouve que ce n’est pas un vrai métier et qu’il devrait grandir un peu, qu’il ne pourra pas gagner sa vie de cette manière. En effet, streamers n’est pas considéré comme un métier à part entière auprès de la plupart des gens, même s’il peut générer des revenus pour les créateurs des vidéos. Il est plus considéré comme une activité ou une source de revenus supplémentaire.

Cependant à cause des propos tenus dans ses lives, qui sont très violent et susceptibles de choquer les plus jeunes faisant partie de son public, des journaux font des polémiques sur ce jeune homme. Ils le prennent comme exemple pour montrer que les jeux vidéo rendent violents et fous, afin d’avertir les parents à prendre garde de ce fléau qui devient omniprésent. Malgré cela, ce genre de chose n’est pas nouvelle et ça devient de plus en plus courant et à la mode depuis la réussite d’autres joueurs avec des jeux sur PC et sur console. 

Une activité lucrative

Cette expansion du nombre de streamers n’est pas anodine, cela s’explique parfaitement par des études comportementales menées sur différentes personnes dignes de confiance. Les nouveaux joueurs ont comme ambition de faire beaucoup de vues et de gagner de l’argent en s’amusant principalement sur divers jeux vidéo et en n’aillant pas besoin de travailler pour accomplir leur but. Effectivement, les jeunes ne veulent plus travailler de nos jours et cherchent juste des moyens de gagner leur vie en s’amusant. Cependant, ce fait est plus observé chez les adolescents et les enfants qui sont beaucoup plus influençables que la moyenne des individus.

En général, un déclic se fait chez ces enfants et chez ces adolescents, qui se rendent compte comment se déroulent la vraie vie et changent d’avis sur leur orientation future. Ce qui est étonnant, c’est que ce côté puéril se retrouve chez Timothé, qui a 25 ans. Cela peut arriver dans des cas très rares, mais ça passe. Avec le temps, Timothé pourra reprendre une vie normale. Il suivra cependant des séances chez une psychologue, afin de faciliter son insertion dans la société et de se rétablir le plus rapidement possible au plus grand bonheur de ses parents et de ses amis.

Déborah Bude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *